fbpx

Entreprise : Facebook ou site : que choisir ?

Il y a quelques semaines de cela, je parcourais avec une grande attention le livret édité par l’ADIE et AXA Prévention, intitulé “Micro Entreprise : développer son activité sur internet sans dangers”. Passé le titre assez “alarmiste” qui tend immédiatement à diaboliser internet (évoquer les “dangers” dès la couverture n’est pas forcément le meilleur encouragement que l’on puisse donner aux porteurs de projets), mon attention s’est portée sur le chapitre “Site internet ou page Facebook”. Alors que je croyais ce débat clos depuis longtemps, la question semble encore soumise à des réponses “surprenantes” d’où l’envie de partager mon point de vue sur ce sujet.

Idée reçue : la base de la réflexion est le budget !

Parmi les points qui incitent les entreprises à ne pas avoir de site internet, la question du budget est récurrente. Oui, il est facile de comprendre qu’un jeune entrepreneur puisse ne pas disposer d’une enveloppe budgétaire immense au lancement de son entreprise, mais le fait de ne pas voir l’intérêt d’un site internet conduit à vouloir trouver à tout prix la solution la moins chère. Alors tordons le coup à une idée bien ancrée : un site internet n’est pas une dépense mais un investissement.

Combien copute un site internet en Nouvelle-CalédonieSi la création d’un site internet est faite avec soin, précédée de la rédaction d’un cahier des charges précis et détaillé, alors il traversera les années, et sera le porte étendard de l’entreprise sur internet. Il est donc bon de voir le site internet non pas comme une dépense mais un réel investissement. C’est d’ailleurs avec cette vision que le Trésor Public voit un site internet en faisant rentrer celui-ci dans le cadre des immobilisations incorporelles, permettant un amortissement sur 3 à 5 ans du prix total : une mesure plus qu’incitative pour les entreprises qui désirent enfin être vues sur internet !

Investissement car :

  • sa durée de vie est “longue” : des études montrent qu’un site doit être rafraichit au niveau du design et des fonctionnalités tous les 3 à 5 ans…
  • il peut dans certains pays (France notamment) entrer dans le poste des immobilisations incorporelles, et être amorti sur 3 à 5 ans (source : Code Général des Impôts)

Donc, un site internet n’est pas une dépense, mais bel et bien un investissement durable… et productif ! Encore une fois, il s’agit d’un point de vue que le chef d’entreprise doit faire sien. Cependant, pour qu’il soit “productif”, le site doit faire parti d’une stratégie de visibilité à part entière, et donc être un des rouages du marketing de la société.  Inutile de le dire, mais si un porteur de projet veut un site internet pour “faire comme les autres entreprises”, exit la notion d’investissement rentable, productif : le site sera alors une dépense, et un poids dans le budget.

Stratégie internet - Ludovic Danteny - Spécialiste webmarketin en Nouvelle-CalédonieCette pyramide permet de mieux comprendre ce qu’est une stratégie de visibilité sur internet. Le site internet est la base d’une stratégie, sur laquelle d’autres strates viennent s’appuyer. Du site partira le SEO ou référencement organique, le SEM ou publicité payante sur internet, et autres stratégie de visibilité sociale. Est-il raisonnable de construire ces différentes strates sur une base qui ne serait pas fiable et dès lors compromettre la visibilité de son entreprise sur la Toile ?

Ce préambule étant fait, passons maintenant à notre question cruciale : Facebook ou site internet ? Une guerre fratricide aura-t-elle lieue ?

N.B. : en échos avec ce point, n’hésitez pas à lire l’article de ce blog : « Se lancer dans le e-commerce : évaluer ses besoins« 

Facebook : la location en bail précaire indéterminée !

Lors de rencontres avec mes futurs clients, et que la question “Avez-vous un site internet ?” s’invite dans la conversation, beaucoup me disent “OUI” et me donnent l’adresse de leur page Facebook. Si cela montre effectivement que ces derniers se sentent à l’aise avec l’outil et se l’approprient totalement au point de considérer que Facebook est leur site, des mises en garde sont à faire.

Tout d’abord, il est bon de ne pas oublier qu’une entreprise est “invitée” sur Facebook, et que Facebook dispose à tout moment du droit de vous en exclure. Oui, cela peut paraître “injuste”, mais effectivement, la page Facebook appartient à Facebook, tout comme le contenu que vous postez, vos fans. En aucun cas une entreprise ne dispose d’un recours amiable ou contentieux si un jour, le réseau social décide de suspendre la page… et ne nous y trompons pas, cela arrive plus fréquemment que ceux qu’on veut bien le penser. Donc premier point à ne pas oublier : Facebook est un outil dont vous disposez, mais qui n’est pas votre propriété.

A lire
Les Market-places : passage obligé pour le e-commerce ?

Règlementation Facebook - explication Ludoivic Danteny _ spécialiste community management à nouméaFacebook est propriétaire des contenus que vous postez sur le réseau… et surtout Facebook est une entreprise privée qui décide seule de ses règles de fonctionnement. A tout moment et sans justification personnelle, le réseau peut supprimer votre page Facebook, sans avoir de compte à rendre au propriétaire de la page. Un risque qu’il faut bien prendre en compte !

Le mot “OUTIL” est lancé, poursuivons donc ! Même si beaucoup d’entreprises considèrent que Facebook est leur site institutionnel, reprenons la définition bien connue de Facebook, qui veut que ce dernier soit un réseau social. Dès lors, tout responsable webmarketing considérera à raison Facebook comme un vecteur d’acquisition de prospect, et de fidélisation de la clientèle, mais aussi un outil de renforcement de l’image de marque (la fameuse stratégie de branding). De cela, il en découle une conséquence : en écho à une page Facebook se trouvera un site internet : le site de l’entreprise.

Enfin, ne miser que sur Facebook, c’est aussi se condamner à des travaux forcés. L’image est certes brute, mais terriblement vraie. Nous ne le dirons jamais assez, tout le monde, particuliers et entreprises, est présent sur Facebook. Dès lors, le réseau va vite, très vite : une vraie croissance exponentielle. Outre la concurrence sectorielle rude, il faudra s’y faire, un message à une durée de vie limitée dans la time line d’un internaute. Des études menées en 2018 démontrent qu’un message à une durée de vie approximative de 5 heures si il n’est pas sponsorisé. Cela signifie que si le message n’est pas sponsorisé (dépense d’argent), posté à la bonne heure, ou que la page Facebook n’est pas animée avec suffisance, la visibilité en sera très relative, pour ne pas dire faible ou nulle.

 

La durée de vie d'un message sur les réseaux sociaux - Ludovic Danteny - Webmarketing Nouméa
Même si il reste visible sur les réseaux sociaux, un message posté suscite un engagement sur du très court terme. De moins de 18 minutes sur Twitter, à 4 mois sur Pinterest, Facebook promet aux community managers une durée de visibilité des messages efficace pendant 5 heures. Autant bien choisir l’heure de publication !

Cela laisse songeur !

Le site internet : bienvenue chez moi !

Si l’utilisation de Facebook peut être comparée à l’utilisation d’un outil dont vous n’êtes pas le propriétaire, en opposition, en optant pour le site internet, vous êtes propriétaire !

Il fait bon être chez soi !

Alors que Facebook impose son graphisme, son design, son ergonomie, en optant pour un site internet, l’entreprise rentre dans ses murs. Choix du design, contenu, couleurs, disposition des éléments… Tout peut être choisi, dans la limite du bon goût et des standards de l’usabilité et techniques.

Être dans ses murs, c’est aussi pouvoir offrir plus de rassurance : alors que n’importe qui peut créer une page Facebook, disposer d’un site internet permet d’offrir à ses clients, et futurs clients, une vraie rassurance, qui donne envie de contracter, d’aller plus loin.

Création de site internet : avoir un site internet pour son entreprise à NouméaAvoir un site internet pour son entreprise, c’est pouvoir proposer à l’internaute de rentrer dans l’univers de son entreprise, avec une charte graphique personnalisée, une rassurance professionnelle, non-formatée comme l’impose Facebook et d’autres réseaux sociaux.

Si nous évoquions précédemment le risque de se voir exclure de Facebook, ce risque est inexistant avec votre site internet.

Du pas cher, au très cher : du préfabriqué au sur-mesure pour votre “chez vous”

En écho à l’article mentionné en introduction, qu’en est-il du budget ? En effet la question “Combien coûte un site internet ?” est sur toutes les lèvres.

Pour poursuivre la métaphore de l’habitat, la réponse pourrait-être : “quel prix coûte une maison ?” La réponse varie selon que vous optiez un studio, une villa avec dépendance, du préfabriqué ou du sur-mesure…

Il en est de même pour un site internet. Si vous optez pour une solution de type builder (Wix…) votre site ne vous reviendra pas cher : mieux, vous pourrez avoir un site internet gratuit (ça laisse rêveur). Si vous vous projetez sur un site internet personnalisé, réalisé par une agence web, alors le budget sera plus élevé, mais le résultat différent !

Création de site internet Gratuit avec Wix - Ludovic Danteny - AGence webmarketing à NouméaUn aperçu de l’interface de création de site internet gratuit Wix. Presque tout pour plaire…. mais la vraie question à se poser et la limite du gratuit ou du « pas cher » : cette limite ne sera-t-elle pas un frein au développement de votre société ? Il faudra y réfléchir très sérieusement avant de se lancer dans la création de votre site internet

Faut-il bannir l’agence web au profit de solutions gratuites ? ou inversement ?

Encore une fois, cela va dépendre de la place que va occuper le site internet dans la stratégie de visibilité de l’entreprise, et quelles sont les retombées attendues de celui-ci.

A lire
Retour sur Diginova 2018

Si le site internet est créé dans le but de “faire comme les autres”, alors les builders et solutions gratuites seront idéales pour l’entreprise, qui pourra se rassurer en disant “J’ai un vrai site internet”.

Si le site internet est appelé à occuper une place grandissante dans la stratégie d’entreprise, alors se tourner vers une agence de création de site ne sera pas une option ! Mais votre budget dans tout ça ?

Oui, comme vu précédemment, faire appel à un spécialiste en création de site représente un investissement de base, qui peut être minoré grâce à l’évolutivité du site. Vous cherchez un site internet pas cher ? Le prestataire internet pourra vous proposer en entrée de prix, un site internet “one page”, simple, et évolutif… Évolutif signifie que lors de la rédaction du cahier des charges relatif au site, on se projettera sur les fonctionnalités attendues dans le futur : ajout de pages, e-commerce… cela évitera de devoir tout refaire lorsque l’heure des évolutions aura sonnée.

Alors Facebook Vs Site internet : le gagnant est….

Faut-il réellement qu’il y ait un gagnant à un tel combat ? A vrai dire, il n’y en a pas. Facebook doit rester un outil de gain de visibilité, un entonnoir destiné à attirer des visiteurs vers le site internet de l’entreprise, un vecteur de partage d’informations, d’actualité…

Le site quant à lui, doit être “la présence virtuelle et personnelle” de l’entreprise sur internet : un point où les internautes en apprennent plus sur la marque, les produits, avec une rassurance maximale !

Le tout finalement, c’est de rendre à chaque outil sa fonction originelle.

La page Facebook a pour objectif :

  • de mettre en avant le contenu du site internet : actualité, informations… et de générer du trafic vers ledit site, que ce soit gratuitement (visibilité organique) ou en payant (les incontournables “boost”)
  • de faire rayonner son expertise, son savoir-faire
  • de créer une notion de proximité avec ses clients, ses leads, et ses prospects… cela se traduira notamment par la notion d’engagement (“J’aime”, commentaires et partages…)
  • d’entretenir une vraie communication avec eux, en gérant notamment le service avant-vente et après-vente de façon dynamique et informelle

Le site internet, quant à lui, aura pour vocation :

  • de présenter l’entreprise, dans un cadre personnel et formel
  • de présenter les produits et services
  • de créer de la rassurance avec notamment les incontournables “Mentions légales”, et autres “Conditions Générales de vente”
  • de recevoir le trafic émanant des réseaux sociaux et publicités en ligne ou hors ligne, dans un cadre rassurant, afin de pousser à la conversion

… il s’agit donc d’une vraie notion de complémentarité et de synergie, car si nous évoquons la conversion Facebook vers site internet, celle-ci peut-être inversée, en incitant les visiteurs du site à se rendre sur Facebook pour par exemple jouer à un concours…

Le point de vue de Mon Coach Webmarketing

En Nouvelle-Calédonie, l’agence web Mon Coach Webmarketing assure des missions de community management pour plusieurs entreprises. Cependant, nous veillons aux intérêts de nos clients, en leur proposant des solutions de visibilité internet graduelle, respectueuses de leur budget, mais surtout qui s’inclut dans le temps.

Aussi, et lorsque nous sommes contactés pour l’animation de pages Facebook, la première mission sera d’établir une vraie cartographie de la présence de l’entreprise sur la Toile… et bien souvent donc, de redéfinir la stratégie marketing, en remettant bien souvent le site de l’entreprise au coeur de cette stratégie de visibilité…. et en cas d’absence de site, nous veillons à proposer des solutions opportunes et adaptées pour que l’entreprise puisse, en fonction de ses besoins, disposer de son site, et défendre sa marque sur la Toile.

Vous désirez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m'abonne !

Actualité du webmarketing, astuces, conseils gratuits

Abonnez-vous à la newsletter de MonCoachWebmarketing, et recevez tous nos conseils, astuces, et bons plans. C'est GRATUIT !
close-link