Améliorer son site pour le référencement : des conseils simples

Il y a quelques jours de cela, j’ai eu le plaisir d’intervenir auprès de la CCI de Nouvelle-Calédonie, pour sensibiliser les étudiants de la section développeurs, aux bonnes pratiques du référencement organique, c’est à dire le SEO.  A l’occasion de cette intervention de sensibilisation, ma volonté était de mettre l’accent sur des méthodes simples, qui permettent à un site de bien se positionner dans les pages de résultats des moteurs de recherche. Via cet article, je vous proposer un petit « memo » sur ces bonnes pratiques. 

Ludovic Danteny lors de son intervention à la CCI de Nouvelle-CalédonieLudovic Danteny, gérant de l’agence web Mon Coach Webmarketing, lors de son intervention consacrée au référencement internet à la CCI de Nouvelle-Calédonie, à Nouméa. 

Attention : que les spécialistes du SEO ne m’en veuillent pas : il s’agit d’un article de sensibilisation. 

Les pré-requis

Inutile de le dire, l’optimisation d’un site, pour le référencement naturel, commence avec le respect de quelques pré-requis simples, sur lesquels nous ne nous appesantirons pas trop. Dès lors sachez qu’il est impératif de choisir un serveur rapide et proche des internautes. Cette condition doit impérativement être respectée. Exit les hébergement « low cost »… à vouloir économiser sur le prix de l’hébergement de site internet, vous risquez de pénaliser la visibilité de votre site dans les pages de résultats de Google mais aussi des autres moteurs de recherche. .

Entrons dans le vif du sujet

Votre site est hébergé correctement ? Alors penchons-nous sur les astuces qui permettent d’améliorer de façon sensible sa visibilité dans les moteurs de recherche.

Un site internet codé proprement

C’est la base ! Si votre site internet est mal codé, outre le fait de comporter d’éventuelles failles de sécurité, il peut être long à charger (sur-sollicitation des ressources serveur) voire s’afficher de façon incorrecte sur les terminaux sur lesquels il est consulté. Le code doit donc être propre et développé dans des langages actuels.

Attention si vous utilisez un CMS (WordPress, Drupal, Joomla…) la consigne d’un code léger vous concerne aussi. Rappelons en effet que ces CMS tendent à inciter l’installation de « plugins » et autres extensions, qui alourdissent le code de la page, et donc portent préjudice à la rapidité de chargement.

Gardez en tête ces chiffres clés : 

  • 9,6 % des visiteurs d’un site quittent le site si le temps de chargement est supérieur à 2 secondes
  • 32,3 % des visiteurs quittent le site si le temps de chargement est supérieur à 7 secondes
  • en moyenne, les utilisateurs visitent 5,6 pages de plus par visite si le temps de chargement de la page est de 2 secondes au lieu de 8.

Site développé spécialement pour vous, ou bien solutions standards, soyez vigilants sur la rapidité de votre site, et à la propreté du code, et ne perdez jamais de vue que plus votre code est propre et lisible et plus les crawlers des moteurs de recherche l’apprécieront !

Responsive design et AMP

A l’heure où la consultation des sites internet sur mobiles et tablettes explosent, inutile dire que le responsive design n’est pas une option ! Non seulement il est indispensable pour le confort de l’internaute qui pourra afficher le site sur son device sans dégradation d’affichage, mis aussi parce que Google est très sensible à ce type d’affichage, et donnera de bons points à votre site si il s’affiche correctement sur les écrans de petite taille.

Bien qu’elle soit peut utilisée, la technologie AMP permet aussi de gagner quelques précieuses places dans l’index « Mobile First » de Google. Pensez à demander à votre développeur web si il peut encoder votre site dans ce format, en complément, naturellement du responsive design.

Des URL propres

On appelle URL, l’adresse à laquelle la page est accessible. Entre l’URL système du type « /page=1 » et l’URL truffée de mots clés, il y a un juste milieu à trouver. Aussi, incluez l’écriture des adresses de vos pages dans votre stratégie de référencement naturel. Une URL « Google Friendly » contient donc quelques mots clés, descriptifs de la page, et n’est pas trop longue.

A ne pas négliger !

Le contenu rédactionnel

Il existe de superbes ouvrages consacrés aux techniques de rédaction de contenu pour internet, et quelques lignes ne suffiraient pas à expliquer toutes les techniques de référencement.

Quelques astuces basiques de rédaction web sont cependant incontournables :

  • On considère aujourd’hui que la longueur optimale d’un texte est de 500 mots… en dessous, il peut être difficile de se positionner.
  • Le texte doit contenir des mots clés : inutile de le dire, les répétitions de mots clés peuvent être pénalisantes aux yeux de Google. Sachez jouer sur les synonymes et les champs lexicaux et sémantiques !
  • Le texte sera divisé en paragraphe, et il contiendra des intertitres (les fameux H1, H2, H3, Hn….)
  • Le contenu sera original : inutile de le dire, il ne faudra pas faire du copier/coller d’autres sites web

Naturellement, n’oubliez pas qu’avant de commencer à écrire des textes efficaces pour votre site internet, vous devez procéder à une recherche efficace des mots clés : mais c’est un autre sujet sur lequel nous reviendrons bientôt dans un nouvel article.

Les images

Même les images peuvent influencer votre SEO, alors ne les négligez pas. Outre le bon format de fichier (jpg, png, gif, svg…), il conviendra d’optimiser la taille à l’affichage sur le site, et surtout compresser correctement l’image pour le web.

Pensez aussi à nommer comme il se doit l’image en glissant dans le nom du fichier quelques mots clés, séparés par des « -« . Naturellement, il conviendra de ne pas abuser sur la présence des mots clés.

Si votre site le permet, pensez à optimiser la balise « ALT » de l’image.

Les balises référencement

Il faudra soigner particulièrement la balise SEO TITLE. Cette balises ne doit pas être truffée de mots clés, et en parfaite adéquation avec le contenu de la page. Il faudra naturellement penser référencement internet, mais aussi internautes. En effet, si votre balise est bien rédigée, elle sera incitative au clic…

Même si elle n’entre pas dans les critères de ranking de Google, soignez votre balise Meta Description. Rédigée efficacement, elle vous permettra de séduire les internautes.

Même si il ne s’agit pas directement de balises de référencement, ne jamais négliger la puissance des balises « index/noindex », et « follow/nofollow », tout comme l’intérêt de la balise canonique qui est très pratiques en cas de duplication de contenu (interne ou externe).

Déployez des liens

N’oubliez pas que le web repose sur le système des liens hypertextes. Aussi, pensez à faire des liens entre vos différents articles, et n’hésitez pas à faire des liens vers des ressources externes à votre site.

Naturellement, dans la mesure du possible, pensez à mettre à vos liens l’attribut « TITLE ».

Et toujours, un oeil sur les statistiques

Entreprendre des actions d’optimisation de son site internet, c’est bien, mais voir les fruits portés par ces actions, c’est important. Aussi, pensez à garder un oeil sur deux outils : Google Analytics, et Google Search Console.

Google Search Console

Cet outil mis à disposition gratuitement par Google est un incontournable lorsqu’on désire optimiser sa visibilité sur internet. En effet, il regroupe sur une seule interface claire, les informations indispensables pour agir efficacement sur votre site : de la détection des balises en double, en passant par la liste des mots clés sur lesquels apparait votre site internet, et naturellement la liste des mots clés qui ont provoqué une visite sur votre site internet. Extrêmement pratique pour voir si vos mots clés sont cohérents avec votre stratégie de mots clés.

Googel Analytics

Rien de mieux, pour suivre l’évolution de votre référencement que de se reporter à Google Analytics. Encore une fois, cette solution gratuite permet de mesurer l’évolution de vos actions en référencement naturel. Attention cependant : depuis le passage en https des pages de résultats de ce moteur de recherche, il n’es plus possible de connaître la liste des requêtes saisies par les internautes pour accéder à votre site internet. Il faudra donc jouer la carte de la complémentarité avec Google Search Console.

Avez-vous choisi votre casquette ?

Nous avons parlé de différentes façons d’optimiser un site, d’améliorer sa visibilité… mais il est bon aussi de rappeler qu’il y a plusieurs façons de mener à bien cette mission, et deux « angles d’attaque ».

Le White Hat

Le  « White hat » consiste à optimiser un site en respectant scrupuleusement les consignes données par les moteurs de recherche. Cette méthode est laborieuse, stricte et permet d’obtenir des résultats qui s’inscrivent dans la durée… et pour cause, la méthodologie déployée est conforme aux attentes des crawlers. Exit les risques de pénalité.

Le Black Hat

On appelle « Black hat » l’ensemble des techniques qui permettent de duper les algorithmes des moteurs de recherche. Parmi ces manipulations « frauduleuses », nous pouvons mentionner la mise en place de pages satellites, la répétition de mots clés dans une page….

L’avantage de cette méthode est qu’elle peut porter ses fruits plus rapidement que le « White Hat », par contre, les résultats peuvent être fragiles et surtout, en cas de détection par les algorithmes des moteurs de recherche, la sanction peut aller d’une rétrogradation de la page, à la disparition de celle-ci des pages des résultats des moteurs de recherche. Vous voilà prévenus !

Ce court article tend à mettre en avant l’ensemble des méthodes accessibles à tous, et qui permettent d’améliorer la visibilité de son site dans les pages de résultats de Google. Cependant, n’oubliez pas que le référencement internet est une discipline complexe, qui demande application, et savoir-faire pour offrir de beaux résultats, durables. Vous désirez aller plus loin avec votre site ? Alors n’hésitez pas à contacter Mon Coach Webmarketing, votre agence web à Nouméa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m'abonne !

Actualité du webmarketing, astuces, conseils gratuits

Abonnez-vous à la newsletter de MonCoachWebmarketing, et recevez tous nos conseils, astuces, et bons plans. C'est GRATUIT !
close-link